Quelques parcs nationaux du Vietnam

Quelques parcs nationaux du Vietnam

Le Vietnam possède une trentaine de parcs nationaux. Ils font l’attrait touristique du pays. Ce sont surtout des réserves naturelles aux paysages spectaculaires, mais aussi des parcs culturels renfermant des histoires passionnantes. À vous de voir lesquels croisent votre chemin ou vous attirent particulièrement. L’étendue de ces parcs permet de faire des randonnées inoubliables au cœur d’une épaisse végétation et une flore extrêmement diversifiée.

Le parc de Ba Be

Le parc de Ba Be ou Vuon Quoc Gia Ba Be se trouve dans la région montagneuse du nord-est du pays, plus précisément dans la province du Bac Can, est un des destinations de découverte naturel des circuits Vietnam. Il est formé de lacs et entouré de falaises calcaires. Ces dernières sont recouvertes de forêts tropicales. Notons que Ba Be signifie bassin. En effet, le parc renferme les trois plus grands lacs du Vietnam, ainsi que des chutes d’eau et des rivières. On y trouve également la grotte de Puong qui dissimule une rivière souterraine. L’ensemble s’étend sur 23 000 hectares et abrite environ 700 éléments de la faune et flore, dont près de 400 espèces végétales et de 300 espèces animales. Le parc est habité, notamment sur les rives des lacs. Il compte quelques villages, appartenant aux minorités Dao et Tay. Une aire de pique-nique appelée Ban Vai est ouverte pour cet effet aux touristes, tout comme aux Vietnamiens.

Les parcs du centre du Vietnam

Le parc naturel de Bach Ma a la même taille que le parc de Ba Be. Elle était anciennement une station climatique coloniale. Les randonneurs seront émerveillés par la beauté des lieux, en se promenant sur circuits de randonnées surveillés. La faune et flore y sont très diversifiées.

Mais il y a beaucoup pus grand. Parmi eux, on trouve le parc national de Yok Don de  58 200 hectares, qui se trouve dans les hauts plateaux du centre du Vietnam, et connu pour ses nombreuses espèces d’oiseaux et de reptiles. Le parc de Nam Cat Tien, qui se place entre les villes de Ho Chi Minh et de Dalat, est avec ses 74 000 hectares un trésor pour le Vietnam. En effet, beaucoup de grands mammifères, dont des éléphants, des tigres ou encore le dernier rhinocéros de Java ont toujours élu domicile dans ce parc. Pour ceux qui veulent randonner, il faut bien s’équiper afin de se protéger contre d’éventuelles piqures d’insectes.

Un autre très grand parc, celui de Phong Nha-Ke Bang, d’une superficie d’environ 150 000 ha se situe dans la région karstique du centre du Vietnam. Ce dernier est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1993, rendant ainsi populaires ses grottes et rivières souterraines, ainsi que les sites archéologiques présents sur les lieux. À la base, on y trouvait la réserve naturelle de Phong Nha.

Ceux qui veulent avoir plus des conseils utiles avat de partir, peuvent consulter les agences de voyage locales Vietnamiennes. Cliquez ici !

Le parc de Pù Mat

Le parc de Pù Mat est très intéressant, vu le brin de sauvage dans sa beauté. Cavernes et cascades s’entremêlent dans de magnifiques paysages. La biodiversité a d’ailleurs beaucoup gâté cette partie du Vietnam, lequel abrite des milliers d’espèces animales et végétales. La plupart sont endémiques ou rares, vivant sur une superficie de 93.113 ha. De nombreux grands mammifères d’y trouvent, dont les loups à queue rouge, les sangliers, les muntjacs, les chamois, ou sao la, une famille des cervidés, ayant été découverte dernièrement au Vietnam. Les espèces d’oiseaux et de papillons se comptent par centaine, tandis que reptiles, poissons, amphibiens et autres se compte par des dizaines. Pù Mat se trouve à la frontière du Vietnam avec le Laos, et est constitué principalement de forêts primitives. Un grand projet d’entretien a été entrepris en 1996, ayant permis au parc de retrouver sa verdure. Ce parc est encore méconnu.

Comments are closed.