Quelles sont les règles principales de l’hygiène alimentaire à la maison?

Quelles sont les règles principales de l’hygiène alimentaire  à la maison?

De leur production à l’assiette en passant par le supermarché, les aliments traversent plusieurs étapes. Mieux vaut respecter donc quelques règles avant de les consommer afin de s’assurer une alimentation saine. Voici quelques consignes à appliquer.

Un achat intelligent des aliments

Le premier gage de sureté lorsque l’on achète des aliments au supermarché est de les mettre de manière ordonnée. Il faut donc bien veiller à :

  • Faire ses achats en fonction de ses besoins, éviter de stocker des produits frais
  • Acheter de manière ordonnée en choisissant les aliments plus stables d’abord et ensuite les plus fragiles.
  • Vérifier les durées de conservation
  • Faire ses achats suivant la chaine du froid

Il faut aussi éviter de :

  • Mélanger les aliments avec les produits d’entretien
  • Recongeler un produit décongelé pour éviter le risque de contamination bactérienne, attention au transport de ces produits en période estivale ou au chauffage de la voiture!

Mieux conservés, meilleurs ils sont !

Attention à la chaîne du froid! un produit commence à rentrer dans une zone de danger bactérie dans la plage de température entre 4 et 65 ° C. A température ambiante de 20 ° C, le développement bactérien est très avancé, il est au top aux alentours de 40° C.

Le réfrigérateur: notre frigo est le garant de la température et donc de bloquer les risques de contamination bactérienne. Encore faut-il qu’il soit nettoyé régulièrement chaque semaine, désinfecté (les microbes se mettent dans le condensateur et voyagent avec la ventilation du frigo! Chaque produit doit être rangé dans un endroit spécifique du frigo, en fonction de sa température de conservation. Attention, plus on est bas, plus il fait froid. C’est l’inverse de la chaleur. Pour cela préférer un froid ventilé.

  • La charcuterie et les produits en cours de décongélation doivent être rangés dans la partie la plus froide.
  • Les fruits et légumes cuits peuvent être rangés dans la partie située entre 4 et 6 °C.
  • Les fruits et les légumes frais peuvent être rangés dans le bac à légumes.
Enfin, il faut bien veiller à ce que la température du frigo n’atteigne pas des niveaux extrêmes. Certains aliments pourraient se dégrader et perdre leur goût.

 Ne pas conserver les aliments frais plus d’une semaine. Vérifier avec un thermomètre la température du frigo et vérifier en même temps si l’afficheur digital du frigo donne les bonnes informations.

Une préparation minutieuse

La consigne la plus anodine pour préparer ses aliments reste le fait de se laver les mains avant toute manipulation, d’avoir un plan de travail propre et débarrassé.  Les mains, en contact avec les bactéries (poignées de porte, poignées de main, porte monnaie, argent liquide, carte bancaire, mouchoir, toilettes, lavabos etc.

Ainsi, se laver les mains devient obligatoire lorsqu’on rentre chez soi pour préparer la nourriture  Avant de cuisiner les aliments, les ustensiles de cuisine doivent être soigneusement nettoyés. Ils doivent aussi l’être après usage pour que les bactéries ne s’y développent pas. Certaines bactéries comme Erichia Coli, Salmonelle, Lystéria sont des tueuses…mais aussi les staphylocoques dorés, et autres « merveilles » du monde microbien.

Plus de précaution… ne fait jamais mal

Pour donner plus d’hygiène à vos aliments il faut veiller à :

  • Désinfecter et nettoyer régulièrement le réfrigérateur
  • Tenir les lieux de stockages des aliments propres
  • Tenir à l’écart les animaux domestiques (s’il y’en a) et éviter de les caresser lorsqu’on cuisine.
  • Se méfier de l’utilisation des ustensiles en bois qui sont poreux et renferment des microbes.
  • Se laver les mains et s’essuyer les mains avec des serviettes en papier jetable
  • utiliser une poubelle à pédale
  • se désinfecter les mains avec un gel bactéricide quand on utilise ses mains (pétrissage, découpe etc.)
  • stocker les couteaux de cuisine dans un endroit propre.
  • utiliser une éponge différente pour la vaisselle et le nettoyage ménager.
  • porter un tablier pour éviter que la poussière des vêtements n’aillent sur les aliments.
  • S’attacher les cheveux si on a tendance à perdre ses cheveux
  • bien se brosser les ongles

Ces ont ces règles de base que l’on doit également respecter lorsqu’on travaille dans la cuisine d’un restaurant, en cuisine collective ou dans la préparation de repas en table d’hôtes ou ferme auberge.

Comments are closed.