Le secteur de la restauration en baisse en 2014

Qu’il s’agisse de la restauration sur place ou à emporter, le secteur à connu sa première baisse depuis 10 ans. En effet, d’après l’étude annuelle du cabinet Gira Conseil spécialisé dans la restauration, ce secteur a connu une baisse de 0,3 % en 2014. Les chaines de restauration hôtelière et la restauration commerciale étant les plus touchées.

Les Français mangent moins au restaurant

À cause de la crise et le chômage, les Français ont réduit leurs dépenses concernant leurs activités liées aux loisirs et aux sorties. De ce fait, les sorties au restaurant se font moins souvent et les habitudes alimentaires se trouvent modifiées. En effet, les consommateurs deviennent plus sélectifs et étant donné que le fait d’aller au restaurant représente des dépenses supplémentaires, ils se contentent de commander le nécessaire. Ainsi, en moyenne la facture s’élève à 8,82 euros par repas et par personne. L’année dernière, la facture était de 9,05 euros et les chiffres sont en baisse pour la 3ème année consécutive.

L’innovation pour réinventer la restauration

Toujours selon l’étude de Gira Conseil, les chaines de restauration qui ont su se renouveler auprès de leurs consommateurs, que ce soit au niveau des menus, de l’aspect des locaux, ou encore de service, ont pu mieux s’en sortir. D’après Bernard Boutboul, président de Gira Conseil, il s’agit de 15 à 20 % des 176 des réseaux de chaines de restauration en France, dont McDonald’s, ou encore Starbucks.

De son côté, le snacking thématique est de plus en plus populaire, parce ce que ce genre d’enseigne thématique avec une spécialité rassure le consommateur, selon Bernard Boutboul. De plus, ce marché est très dynamique, grâce à une concurrence jeune, des concepts innovants et un système de distribution différent et plus court.

La technologie au service de la relance du secteur

Ainsi, malgré cette décroissance les innovations se sont multipliées dans le domaine de la restauration, en particulier grâce à de nouveaux matériels. Par exemple, l’installation de matériels et d’équipement plus performants, dans une cuisine, dans une boulangerie ; permet d’augmenter la production et permet plus de réactivité pour la restauration rapide. En ce sens, l’introduction des prises de commandes digitales, ou de tablettes digitales aux tables, permet de gagner plus de temps en cuisine et de satisfaire le consommateur. De plus, l’utilisation des réseaux sociaux et de site internet, sont des moyens efficaces pour communiquer et promouvoir un restaurant.

Comments are closed.