Guide pratique en cas d’intoxication alimentaire

Guide pratique en cas d’intoxication alimentaire

Les cas d’intoxication alimentaire font surtout rage durant la saison chaude. En effet, la chaleur accélère la multiplication des bactéries et cela contribue à des troubles de santé.

Les réflexes à adopter en cas d’apparition de symptômes

La diarrhée associée à des nausées, des vomissements ou encore des douleurs abdominales représente les symptômes d’une intoxication alimentaire. La plupart du temps, les bactéries sont la cause d’une intoxication alimentaire et celle-ci est due à l’absorption d’aliments contaminés. Pour y mettre fin, quelques réflexes sont à adopter. Le premier est de mettre l’intestin au repos. Cette démarche consiste à se priver d’aliments solides durant quelques heures, ou bien pendant toute une journée. Il faut également s’hydrater de manière intense. Le repos est aussi très recommandé. Lorsqu’on se sent capable d’avaler des aliments solides, mieux vaut commencer par des biscuits salés, une manière efficace de limiter la déshydratation. Si les symptômes persistent, il faut consulter un médecin. Certaines toxi-infections alimentaires  ont des périodes d’incubation qui peuvent aller jusqu’à 24  voire 48 heures?

Les médicaments, est-ce une bonne idée ?

Mises à part une ré-hydratation et une diète optimale, la prise de médicaments peut être envisagée pour accélérer le rétablissement. Ce site de parapharmacie propose un large choix de produits qui s’avèrent efficaces pour pallier les cas d’intoxication alimentaire. On peut y trouver des pansements digestifs, dont le caractère absorbant est très efficace pour débarrasser le corps des toxines.  A noter également que les gélules de charbon ou une cuiller à café de charbon alimentaire (boutiques BIO) est salutaire pour calmer les diarrhées et neutraliser les bactéries.

Comments are closed.