Comment assurer son restaurant ? Les différents niveaux de protection expliqués

Comment assurer son restaurant ? Les différents niveaux de protection expliqués

Etre restaurateur, c’est mener une activité qui évolue sans cesse, qui bouge et s’anime au quotidien. Gérer un restaurant, c’est aussi s’exposer à de nombreux risques. Les risques inhérents à la location d’un bien immobilier ou au matériel en cuisine sont les plus faciles à identifier, mais loin d’être les seuls. Quelle est la couverture d’un restaurateur si un client se blesse dans son établissement, si un client est intoxiqué ou si des produits sont livrés décongelés ? Voici une présentation des contrats d’assurance pour les restaurateurs et les solutions pour bien se protéger.

La responsabilité civile professionnelle (RC Pro) comme couverture de base

Les dommages occasionnés par les salariés d’un restaurant relèvent de la responsabilité civile du restaurateur. Si un client tombe sur un sol glissant dans votre restaurant et se blesse, ou encore si un client est victime d’une intoxication alimentaire après un déjeuner et qu’il vous incrimine, alors la RC Pro assure une couverture. Une indemnisation est possible et les réparations dues à la victime sont prises en charge par la responsabilité civile professionnelle pour les dommages matériels, immatériels et corporels causés.

La RC Pro est une couverture de base, obligatoire. Il existe des garanties complémentaires à ne pas négliger, qui sont adaptées à l’activité de restaurateur, car les risques sont bien plus nombreux !

Les garanties multirisques restaurants pour une couverture complète

Les assureurs proposent, parmi leurs produits aux professionnels, des assurances dites multirisques. Ces contrats, qui sont le plus souvent basés sur la RC Pro, offrent une couverture étendue aux biens du restaurateur. Du dégât des eaux en passant par l’incendie, les dommages liés aux tempêtes, le risque de vandalisme et de vol, les assurances multirisques permettent de couvrir tous ces cas de figure. Chaque garantie fait partie d’un pack ou peut être ajoutée, au détail, pour constituer un contrat d’assurance renforcé sur-mesure. Pensez à vous assurer pour les marchandises sous température régulée (assurance qui couvre la perte des marchandises entreposées dans les appareils de la chaîne du froid) ou encore pour la casse ou le vol des objets de décoration qui vous sont prêtés (tableaux, luminaires). Il faut penser à tout ! Notre conseil : ne gonflez pas la valeur des biens à assurer, sous peine de voir la prime augmenter. A l’inverse, ne minimisez pas la valeur des biens, car en cas de sinistre, l’indemnisation sera limitée. L’honnêteté avant tout !

La perte d’exploitation et les pertes de recettes

Assurer les biens mobiliers et immobiliers est essentiel. Avez-vous pensé aux conséquences financières d’un sinistre sur votre activité ? Là encore, pas de panique, des garanties existent pour vous aider en cas de perte d’exploitation. La garantie de perte d’exploitation peut être incluse dans une assurance multirisques professionnelle ou faire l’objet d’un contrat séparé, selon les assureurs. Une indemnité peut vous être versée pour compenser la perte et maintenir votre situation financière. Des sommes sont aussi prévues pour vous permettre de réinvestir et de vous relancer.

Comments are closed.