Au restaurant, comment accorder ses plats avec le vin ?

Il ne suffit pas d’acheter une bonne bouteille de vin pour la déguster. Si elle n’est pas adaptée au repas elle ne sera pas appréciée à sa juste valeur. Sommelier et propriétaire de domaine viticole comme http://www.domaine-valcolombe.com/ sauront vous aiguiller dans votre choix mais quelques notions ne sont jamais de trop ! Alors, pour bien adapter plats et vins, voici quelques petits conseils…

Respecter l’ordre en fonction des plats et du vin

Il faut respecter un certain ordre afin que chaque vin trouve sa place et soit déguster à sa juste valeur. Après un vin puissant, un vin plus doux ne fera pas forcément l’affaire, l’idée est que vous ne devez jamais regretter le vin précédent ! Pour cela il faut respecter un équilibre adapté à votre palais. Il est conseillé de toujours commencer par le vin le plus acide pour finir par le plus sucré qui aura tendance à écraser vos papilles.

Certains plats n’aiment pas le vin

Chaque met a un vin qui lui correspond mais certains condiments sont assez réfractaires au vin et les associations deviennent délicates.

On compte dans cette catégorie : l’ail, l’anchois, les crudités, le jaune d’œuf, les fromages blancs et yaourts, les fruits acides, la vinaigrette et la moutarde.

Ces aliments ont tendance à anesthésier les papilles rendant toutes dégustations œnologiques assez risquées. Dans ce cas, contentez-vous d’eau minérale pour ne pas dénaturer un vin.

L’exemple du foie gras

Voilà un bon exemple ! Rare sont les tablées où on ne trouve pas de foie gras au moins durant les fêtes de Noël ! L’accord peut s’avérer cornélien alors voici quelques conseils !

Le foie gras en bocal

Etant moins fondant que le foie gras mi- cuit, certains restaurants comme http://www.fjord.fr/foie-gras.php conseillent d’associer le foie gras en bocal avec des vins moelleux ou liquoreux. Il faut associer le gras du vin au fondant du foie.

Le mi- cuit

Très fondant, il se marie parfaitement à un vin ou un champagne demi-sec, sec ou extra-dry.

Le foie gras poêlé

Il faut ici rechercher un contraste entre onctuosité du foie gras et brut du vin pour obtenir un mélange tonique et vif en bouche. Un champagne brut ou un vin rouge du sud-ouest fera parfaitement l’affaire !

Alors à vous les repas et les bons vins, mais toujours avec modération !

La réglementation liée à la consommation de vin au restaurant

N’oubliez pas qu’il existe des réglementations en matière de vente d’alcool. Voici un petit retour sur les restrictions en matière de consommation d’alcool.

Si vous souhaitez déguster du vin dans un restaurant, n’hésitez pas à jeter un petit coup d’œil sur leur licence.

Licences Débit de boissons

  • Les restaurants ayant une licence 2 sont autorisés à distribuer des boissons alcoolisées dont le taux d’alcool est de 3° d’alcool maximum (bière, vin, cidre…)
  • Les restaurants ayant une licence 3 sont autorisés à vendre des boissons don le taux d’alcool est inférieur à 18° (vin, apéritifs à base de bin, vin de liqueurs…)
  • Les restaurants ayant une licence 4 sont autorisés à distribuer des rhums et des alcools distillés.

Licences restaurant

  • Les restaurants ayant une petite licence restaurant sont autorisés à vendre des boissons de deuxième groupe (bière, vin, champagne…), à consommer uniquement sur place et en accompagnement des repas.

Comments are closed.